Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 20:21

http://www.cambourakis.com/IMG/gif/couv-duel-escargots.gif 

Une chronique BD  qui fera écho de manière involontaire à la chronique ciné qui précéde (je parle bien d' Uzumaki ), ce qui est assez rigolo pour deux billets ancrés dans mon actualité cultureuse.

 

  Duel d'escargots est une bande dessinée espagnole traduite tout récemment en français, au point que vous avez de forte chance d'encore la trouver sur les présentoir BD de vos librairies à l'heure de la publication de cet article. Le scénario en est de Pere Joan, le dessin (qui en reste l'interêt premier de toute façon) de Sonia Pulido.

  -C'est bien beau, tout ça, mais ça raconte quoi ?

   Ahem

  -Donc, Duel d'escargot, c'est l'histoire une bande d'ami qui se retrouve, par une belle journée d'été, autour d'un repas et d'un énorme plat d'escargot, qui s'embarquent dans des discussions philosophiques complétement débridées, tout en nouant discrétement des flirt.

- Quoi ?! C'est tout ! Presque cent pages pour ça ? Remboursé !

-Mais, vous ne l'avez pas encore acheté.

-Ah, pardon.

 

  On l'aura compris, ce n'est pas pour un scénario de fou que l'on lit cet album venu d'Ibérie, mais bien pour son inventivité graphique.

 J'ai parlé de discussion débridées, cela ne vous rappelle rien ? De trés récurrent sur ce blog ? Le surréalisme bien sûr. Certes, il s'agit d'un  surréalisme trés ancré dans notre quotidien, car qui n'a jamais divagué complétement avec ses amis autour d'une table ? Mais ici le graphisme renforce l'idée de surréalisme, et la dessinatrice Sonia Pulido s'amuse comme un petite folle, alternant les images réalistes des personnages et les illustrations de leurs délires, dans des dessins inspirés de collages dadaïstes, dont on voit tout de suite le potentiel divaguant. Le dadaïsme n'est pas la seule influence de l'art contemporain, car les décors ont souvent des airs de tableaux fauves ou expressionnistes -la toute première image donne d'ailleurs le ton à ce sujet. Même en ce qui concerne les images les plus réalistes, le dessin est de grande qualité, toute en teinte chaude, créant une ambiance chaleureuse trés bien adaptée à, euh, hum, l'histoire.

 

  Il serait inutile de rentrer dans les détails de l'album, cela n'arriverait qu'à le déflorer. C'est un texte qu'on goûte pour son graphisme en roue libre, mais aussi pour l'ambiance de certaines réunions entre amis, propre à faire naitre la loufoquerie déjantée dans le cadre le plus trivial qui soit. N'hésitez pas à vous pencher là-dessus à l'occasion.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kalev - dans BD
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Kalev
  • Le blog de Kalev
  • : Chroniques de lectures, anciennes ou toutes récentes, avec quelques chroniques de films ici ou là.
  • Contact

Recherche

Liens